Kenya

Le nouveau projet de centre de coordination des producteurs laitiers au Kenya augmente la productivité et l'accès au marché pour les petits exploitants.

Le défi

La sécurité alimentaire et la nutrition sont des défis majeurs au Kenya, les niveaux de malnutrition restant élevés. L'industrie laitière bien établie du pays produit 5,2 milliards de litres de lait par an, dont la majeure partie est générée par les 1,8 million de petits producteurs laitiers du Kenya.

Cependant, la productivité par vache est faible, avec une moyenne de seulement 4 à 5 litres par jour. Ceci s'explique par une mauvaise gestion de l'exploitation, des pratiques d'élevage inadéquates et par le manque de services de soutien pour la nutrition, la reproduction et la santé des vaches.

Notre client, Uplands Premium Dairies et Food, Ltd. (Uplands) , opère à partir du comté de Kiambu au Kenya - une région qui repose sur l’élevage laitier mais souffre d’une faible productivité pour les raisons susmentionnées. Cela conduit à de faibles revenus et à une mauvaise qualité du lait cru.

L'initiative

S'appuyant sur des expériences positives dans d'autres pays, Tetra Pak et Food for Development de Tetra Laval collaborent avec Uplands pour mettre en œuvre un projet de centre de coordination des producteurs laitiers.

Tetra Laval Food for Development aide à fournir des évaluations des fermes et une assistance technique. Par exemple, une équipe de directeurs de service d'extension (ESO) est formée par notre spécialiste des produits laitiers. Ce dernier s'appuie sur des exploitations laitières de référence pour présenter les meilleures pratiques en matière d'hygiène et de qualité du lait, ainsi que de nutrition, de santé et de reproduction des animaux. Les ESO partagent ensuite ces connaissances avec plus de 7 000 petites exploitations agricoles de la chaîne d'approvisionnement d'Uplands.

La valeur

Le projet de centre de coordination des producteurs laitiers a déjà commencé à donner des résultats positifs. Par exemple, le rendement de la production laitière par vache dans les fermes de référence initiales a augmenté de 150 %, passant de 7,5 litres par jour à 18,8 litres par jour. Globalement, la collecte de lait a augmenté de 16 % l’année dernière et les coûts de collecte de lait d’Uplands ont diminué de 5 %.

Les petits exploitants agricoles liés à ce projet en bénéficient, car Uplands collecte tout leur lait, leur donne accès à un marché formel et développe leurs connaissances et leurs capacités.

« Nous sommes ravis de cette collaboration dans le cadre du projet de centre de coordination des producteurs laitiers avec Tetra Pak et Tetra Laval Food for Development. Cela a permis de renforcer de manière significative nos relations avec nos fournisseurs en lait. » - Francis Nganga, Directeur général, Uplands Dairy

Perspectives

Ce projet est une initiative du secteur privé et des partenaires sont désormais recherchés pour développer ses services de formation. Le projet a une vaste portée et concerne actuellement plus de 7 000 petits exploitants qui livrent du lait à Uplands. Les objectifs futurs incluent une nouvelle augmentation de la qualité et de la quantité du lait, ainsi que des revenus des petits exploitants. L'initiative de développement du secteur laitier vise également à améliorer la nutrition des enfants à l'avenir, en concentrant les efforts sur la production de lait pour le programme de distribution de lait à l'école au Kenya.