Données de performance 2017

Matières premières et approvisionnement

Les données présentées dans cette section concernent les matières premières utilisées pour la production d'emballages cartons, notamment les lamifiés, les fermetures, les pailles, les languettes et les films protecteurs Le tableau indique les proportions relatives de chaque type de matière première utilisée dans nos emballages.

Remarque : ces données se rapportent à l'exercice 2017. Nous disposerons bientôt de nouvelles données, sur les performances de 2018.

Matières premières utilisées selon les principaux matériaux de base

 

Poids total des matières premières utilisées pour les matériaux d'emballage

Le nombre d'emballages labellisés FSC livrés à nos clients augmente de manière constante depuis 2007, année de lancement du programme d'étiquetage des briques alimentaires.

Climat et énergie

Impact climatique de la chaîne de valeur

Notre objectif climatique pour 2020 est de plafonner les émissions de gaz à effet de serre (GES) sur l'ensemble de la chaîne de valeur aux niveaux de 2010 tout en continuant de développer nos activités.

Émissions de GES dans l'ensemble de la chaîne de valeur

Notre impact sur le climat le plus important provient de notre consommation d'énergie, tant au niveau de nos activités qu'à d'autres niveaux de la chaîne de valeur. Près de 90 % des émissions de GES de notre chaîne de valeur proviennent de nos fournisseurs producteurs de matières premières et des sites de nos clients lorsque ces derniers utilisent nos équipements de traitement et conditionnement.

Détail de l'impact climatique de notre chaîne de valeur

La répartition des émissions liées à l'ensemble de la chaîne de valeur selon les Champs du protocole GES est présentée dans le tableau ci-dessous. Les résultats du Champ 3 par catégorie peuvent être consultés dans les données sur le climat communiquées dans le cadre du projet de divulgation des émissions carbonne (CDP, Carbon Disclosure Project) de Tetra Pak. 

Tableau des émissions de GES en milliers de tonnes de CO2e

*Elle s'appuie sur la méthode de comptabilisation du Champs 2 sur la base du marché. Le résultat du Champ 2 de 2017 fondé sur l'emplacement est de 325 000 tonnes de CO2e.

**Inclut les catégories suivantes du Champ 3 : 1, 3, 4, 5, 6, 9, 11 et 12.

***La réduction des émissions est calculée en comparant la valeur absolue des émissions induites par la chaîne de valeur à celle de l'année précédente et à celle de 2010 (année de référence pour notre objectif de 2020 pour le climat).

Pour en savoir plus sur notre méthode de comptabilisation des GES, reportez-vous à la section Mesure et rapports.  

 

Impact sur le climat des opérations de Tetra Pak

Le Champ 1 comprend les émissions directes provenant de nos propres activités, comme la consommation de combustibles et le recours aux frigorigènes et aux solvants. Le Champ 2 comprend les émissions indirectes, liées à l'achat d'électricité et de matériaux de chauffage, de production de vapeur ou de refroidissement. Notre total associé au Champ 2 en 2017 a été calculé suivant la méthode « sur la base du marché ». Cela signifie que nous avons utilisé les taux d'émissions spécifiques aux fournisseurs, si ceux-ci étaient disponibles, conformément à nos critères de qualité du protocole GES de portée 2 et que nos résultats traduisent la consommation d'électricité renouvelable sur nos sites. En plus de réduire les émissions émanant de notre chaîne de valeur, nous avons également réduit celles relevant des Champs 1 et 2. ​

En 2017, les émissions de notre Champ 1+2 ont diminué de 14 % par rapport à l'année 2016 et nous avons réalisé des progrès considérables pour atteindre les objectifs de réduction des émissions de 2030 et 2040 reposant sur des bases scientifiques. Les principaux vecteurs de réduction de ces mêmes émissions ont été l'amélioration de l'efficacité énergétique de nos sites et l'augmentation de l'usage d'électricité renouvelable pour gérer nos opérations. Le principal facteur responsable de nos émissions associées aux Champs 1 et 2 est l'achat d'électricité sur nos sites, ce qui représente environ 73 %.

 

Émissions de GES (Champ 1 et 2)

 

Émissions de GES (Champ 1 et 2) par source

Nous contrôlons l'intensité des émissions de nos activités relatives aux matériaux des emballages en mesurant les émissions relevant des Champs 1 et 2 générées pour produire un million d'emballages standard.

 
Intensité des émissions de GES (Champ 1 et 2), dans la production de matériaux d'emballage

 

Utilisation d'énergie des opérations Tetra Pak

L'utilisation d'énergie dont il est fait état comprend l'approvisionnement en électricité, l'électricité générée sur site et le recours aux combustibles fossiles comme le gaz naturel et le chauffage des unités (eau chaude ou vapeur). L'électricité représente la principale source d'énergie pour nos opérations. Les combustibles sont utilisés à la fois pour le chauffage et pour des processus spécifiques, comme le séchage des encres d'impression.

Les tableaux ci-dessous décrivent l'énergie totale consommée dans le cadre de nos activités à l'échelle mondiale. La consommation énergétique est relativement stable, malgré des hausses de la production. Nos usines de transformation consomment 80 % de l'énergie totale utilisée dans le cadre de nos opérations.

 

Utilisation d'énergie
 ​
 
Utilisation d'énergie par source
L'électricité achetée est la principale source d'énergie utilisée dans nos opérations. 45 % de l'électricité consommée provenait de sources renouvelables en 2017.
 
Consommation d'énergie
 
 
Consommation d'électricité

Nous contrôlons l'intensité énergétique de nos activités relatives aux matériaux des emballages en mesurant l'énergie utilisée pour produire un million d'emballages standard. Comme illustré dans le tableau ci-dessous, cet indicateur est resté stable au cours des dernières années, sans variation majeure.

 
Intensité énergétique de la production des matériaux d'emballage


Autres émissions dans l'atmosphère

Substances nocives pour la couche d'ozone

Les émissions de substances dégradant la couche d'ozone proviennent de fuites de chlorofluorocarbures et d'hydrochlorofluorocarbures.

La politique de Tetra Pak vise à remplacer les chlorofluorocarbures, les bromodifluorométhane ainsi que toute autre substance potentiellement nocive pour la couche d'ozone par des substances alternatives qui réduisent l'impact environnemental. Depuis la mise en place de cette politique, nos émissions de substances dégradant la couche d'ozone ont chuté pour atteindre des niveaux marginaux. 

Substances nocives pour la couche d'ozone

 

Les composants organiques volatils (COV)

Les émissions de COV proviennent principalement des solvants utilisés dans les encres d'impression et, dans une certaine mesure, de la production des plaques d'impression. Les données ci-dessous indiquent les émissions totales de COV dans l'atmosphère, après un dispositif de réduction des émissions.

 

Émissions de composants organiques volatils (COV) dans la production de matériaux d'emballage

 

Le tableau ci-dessous indique nos émissions de COV par tranche d'un million d'emballages standard produits.

 

Intensité des émissions de COV dans la production de matériaux d'emballage


Déchets d'exploitation

Déchets de production de matériaux d'emballage

Les déchets de matériaux représentent la différence entre les matières premières consommées et les matériaux d'emballage produits. Le taux de déchets de matériaux est la moyenne pondérée du pourcentage de déchets. Les chiffres ci-dessous indiquent une réduction stable des déchets de matériaux d'emballage au fil des années.

 

Déchets de matériaux d'emballage

 

Gestion des déchets d'exploitation

Le traitement des déchets couvre la gestion de tous les déchets solides produits sur nos sites de production et de montage d'équipements, y compris les déchets de production et tout autre type de déchets provenant des sites. Le tableau indique les proportions de déchets recyclés, incinérés avec ou sans récupération d'énergie et expédiés dans les décharges.

 

Traitement des déchets

 

Eau

Les données de cette section indiquent la consommation d'eau totale des sites Tetra Pak. Notre consommation d'eau est modeste mais nous souhaitons la minimiser autant que possible. Nos usines de transformation représentent la plus grande part de la consommation d'eau, suivies des unités d'assemblage de machines et d'équipements.

 

Consommation d'eau de l'entreprise

 

Consommation d'eau totale par fonction

Les réserves d'eau municipales constituent la principale source d'approvisionnement pour Tetra Pak (67 %), suivies par les eaux souterraines (24 %). En 2017, les bureaux n'étaient pas tenus de déclarer leurs sources de prélèvement d'eau dans le cadre d'un processus annuel de collecte de données environnementales à partir des différents sites. La consommation d'eau est donc déclarée comme « autre/non spécifiée ».

 

Prélèvement d'eau par source

De la même manière que nous mesurons l'intensité énergétique, nous contrôlons l'eau utilisée sur nos sites de production d'emballages carton par tranche d'un million d'emballages standard.

Intensité de la consommation d'eau dans la production de matériaux d'emballage

Données relatives au recyclage

Taux de recyclage mondial des emballages Tetra Pak
Nombre total d'emballages Tetra Pak recyclés

Emballages labellisés FSC

Certification du système de management environnemental

Tetra Pak va bien au-delà des exigences légales et applique des normes environnementales internationales afin de s'assurer que les préoccupations et les impacts environnementaux sont gérés de manière systématique. À la fin de l'année 2017, 97 % de nos usines étaient certifiées selon la norme ISO 14001, les 3 % restants étant en cours de certification.

​​

Souhaitez-vous en savoir plus ?